Conférences / Expositions

Été 2016: Exposition Lautaret-Combeynot du PN des Écrins

La Maison de la Géologie accueille de nombreuses conférences et expos temporaires.

Programme détaillé dans l'Agenda.

En cours et à venir...

Prochaine expo : Générations de Paysages, une exposition du Parc National des Écrins

Rendez-vous en juillet !

Anciennes Conférences et expositions

Juillet 2018 - mai 2019 : Exposition Autour du Galet

 

Créée en 2008 à Châteauneuf-de-Galaure (Drôme des Collines), à l'initiative de George Bronner et de l'association Autour du galet Galaure, cette exposition a reçu le label de l'Année Internationale de la Planète Terre.
Elle présente le galet successivement sous l'angle géologique, préhistorique, architectural, artistique, culturel, écologique et quotidien. Une leçon de choses qui touche à l'Universel.

George Bronner a enseigné la géologie structurale à l'Université de Dakar, puis à l'Université d'Aix-Marseille, en tant que Maître de conférences en Sciences de la Terre.

Jeudi 2 mai, 18h: conférence L'Anthropocène, le regard et les réflexions d'un géologue

 

par Pierre Thomas, professeur à l'École Normale Supérieure de Lyon

Le concept d’Anthropocène a été défini comme la période géologique dans laquelle une espèce, Homo sapiens, est devenue un agent géologique majeur. Mais quel regard porte un géologue sur cette notion, lui qui, comme les astronomes, raisonne en millions et en milliards d’années. Que restera-t-il, dans 50 à 100 millions d’années, du bref passage de l’homme sur Terre : des ruines, nos ordures, des traces du réchauffement climatique, une grande extinction biologique... ? Et cela justifiera-t-il d’introduire une nouvelle période géologique comme il y a déjà le Miocène et le Pliocène ?

 

Jeudi 28 mars : conférence Les eaux souterraines

 

par Philippe BOUILLY, Ingénieur Géologue

Cycle de conférences "La géologie : une réponse aux enjeux de société"
Les connaissances en géosciences trouvent des applications variées qui concernent la plupart des pans de l’activité humaine et des enjeux de société. La géologie illustre pleinement ce constat et ses applications concernent notamment :

  • la gestion des ressources en eau et des substances minérales,
    l’énergie et la transition énergétique (hydrocarbures, hydraulique, géothermie, nucléaire, éolien, solaire)
    la prévention des risques naturels,
    l’aménagement des sols et du sous-sol,
    le stockage du CO2,
    l’environnement (pollution des sols, stockage des déchets).

Une série de conférences va ainsi être proposée par le CBGA , en 2019 et 2020, pour présenter quelques uns de ces domaines de la géologie appliquée. La première conférence concernera les eaux souterraines (jeudi 28 mars 2019) et elle sera suivie, au cours de l’été 2019, par une conférence sur les eaux thermales. 

 

Conférence "Les eaux souterraines" - 28 mars 2019
Un "Patrimoine Commun", fragile, à gérer dans un esprit de "développement durable" et d’usages équitables…

Les eaux souterraines tiennent une place essentielle dans le cycle de l’eau. Elles assurent en effet  l’essentiel de l’écoulement superficiel et par là même la pérennité des écosystèmes aquatiques, des sources aux fleuves, en passant par les zones humides. Elles sont indispensables aux besoins de l’industrie, de l’irrigation et de l’alimentation en eau potable dont elles assurent, en France, les deux tiers des volumes produits. Au niveau mondial l’eau souterraine constitue la plus grande réserve en eau liquide de la planète.
Après une présentation de la place des eaux souterraines dans le cycle mondial de l’eau, nous aborderons la description des contextes géologiques qui les hébergent (les aquifères) ainsi que leur géographie à différentes échelles (mondiale, Française, régionale). Enfin une part importante de l’exposé sera consacrée aux enjeux associés à cette ressource : sa gestion, sa protection face aux impacts de l’activité humaine, les conséquences du changement climatique.

Jeudi 21 février 2019: Conférence Le Fer, dans l'Espace, dans et sur la Terre

 

La structure de la Terre comporte un noyau avec une graine essentiellement composée de fer et d’une couronne de fer liquide, et un manteau riche en silicates de fer :

  • Pourquoi le fer est-il si abondant dans l’univers ?
    Où et quand se sont construits ses atomes ?
    Est-il vrai que le noyau de la Terre est constitué de fer ?
    Quand s’est formé ce noyau ?
    Le fer a -t-il joué un rôle dans l’émergence de la vie sur Terre ? 
    Qu’est-ce que la "roue du fer" (the iron wheel) dans les lacs ?
    Pourquoi les "formations de fer rubanées" ont-elles cessé de se former depuis près de 2 milliards d'années ?
    Peut-on utiliser le fer pour piéger du CO2 dans les océans et remédier au réchauffement climatique ?

Sciences physiques et géochimie commencent à donner des réponses à ces questions.

  
Gil Michard a été Professeur de chimie à l'Université de Paris VII et Directeur du Laboratoire de géochimie des eaux du CNRS.

À l’occasion de sa conférence, il pourra évoquer ses travaux sur le lac Pavin, le plus jeune lac de cratère de France métropolitaine. Dernière manifestation volcanique de la chaîne des Puys (7000 ans), cercle au diamètre presque parfait de 800 mètres, profond de 93 mètres, il a fait l’objet d’un film scientifique de Didier Jézéquel, un membre de son équipe !

 

Jeudi 24 janvier, 18h : Conférence "De la Dérive des continents à la Tectonique des plaques, Histoire d'un modèle"

 

par Camille Viallon, géologue.

Entre 1960 et 1968, une véritable révolution intervient dans les sciences de la Terre. À la lumière de données nouvelles, quelques dizaines de géophysiciens et de géologues marins  reprennent, en la modifiant, l'idée émise par A. Wegener dès 1912, de très grands déplacements des continents à la surface de la Terre. Le modèle de la Tectonique des plaques est construit puis il est repris par toute la communauté scientifique qui renouvelle complètement la compréhension du système Terre…

 

Jeudi 29 novembre : conférence "Astéroïdes et comètes"

 

… qui sont-ils, d'où viennent-ils, où vont-ils ?

Par Albert Jambon (Université Pierre et Marie Curie, Paris VI)

Les astéroïdes sont des petits corps du Système Solaire, dont la grande majorité orbite entre Mars et Jupiter... mais pas tous. Les comètes elles, proviennent de zones plus éloignées et plus froides; normalement elles y restent... mais pas toujours.
Aujourd'hui, on commence à connaître  le lien entre les météorites diverses, les astéroïdes et les comètes, soit par l'observation depuis la Terre, soit par l'exploration spatiale. Récemment de nombreuses découvertes d'objets lointains modifie notre compréhension des comètes. Ce sont tous des reliques de l'évolution précoce du Système Solaire. Connaître leur trajectoire est un enjeu majeur car leur impact sur notre planète pourrait avoir des conséquences dévastatrices. Enfin la quantité et la qualité de la glace qu'ils contiennent sont sans doute à relier à la matière extra-solaire, ce qui pourrait avoir une incidence majeure sur l'existence de vie extraterrestre.

Jeudi 20 décembre 2018 : conférence "La Vie sur la planète Terre"